ITINÉRAIRE D'UN AUTODIDACTE HYPERACTIF

ENTREPRENEUR D’ORIGINE TESSINOISE AU PARCOURS POUR LE MOINS ÉCLECTIQUE, ROSARIO BOSCACCI EST ACTIF AUJOURD’HUI DANS L’IMMOBILIER LOCAL ET INTERNATIONAL AVEC SA SOCIÉTÉ ATTICA IMMOBILIER.  


Issu d’une famille suisse de la petite bourgeoisie, l’histoire de Rosario Boscacci commence par une enfance plutôt difficile avec la fréquentation de seize écoles dans quatre pays différents. Il se marie à l’âge de 19 ans après sa scolarité obligatoire et découvre la paternité à 20. Son cinquième enfant voit le jour à la veille de ses 6o ans. Il dit lui-même vivre à «toute vitesse», ne pas «tenir en place» et être un instinctif pur et dur privilégiant l’action et la décision au détriment de l’analyse. 

Á 24 ans, il entame une carrière dans les renseignements financiers et les enquêtes à l’étranger, vient ensuite la publicité en Afrique, les productions ciné matographiques dont « Netchaïev est de retour » avec Yves Montand, pour enfin accéder, en pleines années fastes, à l’immobilier. Hyperactif ou «autiste à haut potentiel » selon une définition de lui qu’il affectionne, il monte des projets aux 4 coins du monde, crée une dizaine de sociétés commerciales, rencontre le succès, se déplace en avion privé et devient l’ami de plusieurs personnalités. Rosario Boscacci parle de cette période comme des «années de l’égo».  

Début nonante, la crise frappe et cet entrepreneur n’est pas épargné. Alors que dans le domaine de l’immobilier beaucoup se reconvertissent ou changent de métier, lui ne « baisse pas les bras» et décide d’affronter la difficulté en s’investissant sur des projets immobilier dans les Alpes. Durant cette période, il découvre l’écriture et publiera plus tard des recueils de poèmes et d’aphorismes. Grand voyageur, il nous avoue avoir parcouru à titre privé pas moins de 172 pays et environ 80 îles. Sa passion des voyages, mais surtout de l’art contemporain et primitif donnera naissance plus tard à Attica Art(www.atticaart.ch). Ne dit-il pas toujours « mon je est un autre, mon je ne me suffit pas » ? 

En 199, il fonde ATTICA Immobilier et entame un nouveau chapitre de sa vie, les «années de la sagesse» en valorisant plusieurs promotions avec une présence importante sur la Riviera. Parmi ses prochains projets, nous pouvons citer l’Attica Hôtel (5o chambres) à St-Sulpice mais également des immeubles résidentiels à Lausanne, St-Sulpice, Préverenges, Epalinges et La Chaux-de Fonds et Morges.  Indépendant et insoumis, Rosario Boscacci transcende les pudeurs conventionnelles avec l’élégance naturelle qui le caractérise. Mais le moteur de l’action, chez cet artiste dans l’âme, c’est le rire et l’humour, qui lui permettent d’exprimer sa joie de vivre et de cultiver, avec aisance, ses graines de folie. Rien d’étonnant qu’il partage ses passions avec quelques 497 amies femmes sur son profil Facebook, sur lequel ne figure aucun homme, même pas ses amis. C’est un parti pris en faveur de la femme, pas « des femmes », nous nuance t’il. 

D’un tempérament entier et généreux, il préside notamment sa propre fondation caritative AClem - www.aclem.ch - qui œuvre en faveur des enfants en Ouganda et en Birmanie. 

Mais l’immobilier, l’écriture, les voyages, l’art et l’humanitaire ne sont pourtant qu’une partie de ses occupations car la place prépondérante il la dédie à sa famille, à ses cinq garçons: Leandro, Tassilo, Damiano, Evandro et Zeno, ainsi qu’à son cercle patriarcal. Enfin, il nous confie avec sincérité et émotion que sans l’amour et le soutien de sa femme Laura, il ne saurait œuvrer…

  


Auteur:

Agefi Immo News

Date de création:

01/10/2014